FANDOM


Neutre 32
Alessandra Calderini
Alessandracalderini
Titre(s)
<Marraine & L'Erlen>
Sexe
Femme
Race
Humaine
Ethnie Hurleventoise
Classe Femme d'Affaire
Affiliation Clan Calderini

Les Tonneliers

Société Shoore

Occupation Les Affaires politiques et économiques.
Localisation
San Adamhan
Statut Vivante
Parenté Giulia Calderini (soeur)

Alessandra Calderini "La Marraine" ou encore "L'Erlen", de son vrai nom Rosaline Carterey est une femme d'affaire étrangère aux Grisonnes. Elle est née à Hurlevent il y a 44 ans et élevée dans un milieu pauvre la poussant inévitablement vers la criminalité. Pour de nombreuses personnes, elle constitue une figure emblématique des affaires étrangères en terre Grisonnantes. Elle est la dirigeante actuelle du Clan Calderini.

Biographie. Modifier

Enfance & Adolescence Modifier

Les jumelles Carterey, Rosaline et Sybille (aujourd'hui respectivement Alessandra & Giulia) sont nées à Hurlevent dans une famille modeste de commerçants. Le père Carterey tenait une petite boutique pharmaceutique dans laquelle il vendait des médicaments chimiques qu'il créait à base de plantes. Cet humble commerce ne suffisait évidemment pas à subvenir aux besoins de la famille, c'est pourquoi Monsieur Carterey travaillait parallèlement pour un réseau de trafiquant de narcotiques en tant que chimiste. Lorsque ses filles furent en âge d'apprendre, ce dernier transmit son savoir à Sybille et Rosaline qui développèrent une véritable passion pour la science et la chimie.

Grâce aux importantes sommes d'argent que Monsieur Carterey gagnait chaque mois, il pu payer une éducation à ses filles qui poursuivaient leur chemin dans les sciences chimiques. Des années plus tard, Monsieur Carterey fut arrêté en même temps que ses "collègues" : le réseau venait d'être démantelé. Le pauvre homme fut jeté en prison, laissant ses deux filles et sa femme derrière lui, sans revenus. Bien décidées à survivre et à continuer d'aider leur mère, Rosaline et Sybille reprirent le flambeau de leur père lorsque ses anciens "amis" rendirent visite à Madame Carterey pour lui demander une certaine somme d'argent, autrefois empruntée par son défunt époux. Grâce à leur niveau à présent plus que convenable en chimie, elles purent apporter leur aide et fournir au réseau une quantité de narcotique correcte, leur assurant ainsi un versement mensuel d'or. Il s'agissait là du premier contact avec la criminalité qu'avaient les sœurs Carterey.

Arrivée dans les Affaires & Emprisonnement. Modifier

Les années qui suivirent permirent aux jumelles d'accroitre leur influence et leur réputation. Elles travaillaient désormais avec une organisation Humaine située à la Baie du Butin spécialisée dans la revente de poisons mortels et de drogue hallucinogène. De simple "chimiste" du Milieu, les sœurs grimpèrent d'années en années à "Chef de Laboratoire [Clandestin]". Rosaline parvint même à se glisser à un rang important dans cette organisation et recevait de l'argent issu du racket de commerçants en plus de l'habituelle paye des laboratoires clandestins. Elles furent alors surnommées "L'Erlen" (Pour Rosaline) et "La Fiole" (Pour Sybille) en rapport à la verrerie de laboratoire qu'elles utilisaient avec talent. Malheureusement, les bonnes choses ont une fin. D'autres criminels voyaient d'un mauvais œil le fait que deux femmes parviennent à réussir (mieux qu'eux) dans un milieu d'hommes. Le code d'honneur leur interdisant de les tuer, ils s'arrangèrent pour que les sœurs Carterey soient dénoncées à la justice et expédiées en prison.

AlessandraCalderiniPrison

Alessandra Calderini à son entrée en prison, se trouvant devant un mur qui détermine la taille des individus. Son visage inexpressif dissimule probablement des pulsions violentes.

La peine de mort fut évitée. S'en suivirent 15 années de prison où les sœurs furent torturées et maltraitées non seulement à cause de leur statut de femme, mais également à cause de la corruption qui régnait à l'intérieur de la prison... Pendant ces 15 ans, elles se firent également des alliés de taille: des hommes qui tout comme elles, avaient été envoyés en prison à cause de leur influence grandissante.

Finalement, quand la peine fut achevée, les deux sœurs ne furent plus jamais les mêmes. Âgées de 34 ans, Sybille perdit une partie de sa raison et Rosaline fut plus sèche et décidée que jamais à reprendre ce qui lui appartenait. Pour des raisons de sécurité, elles changèrent de noms. C'est ainsi que Rosaline et Sybille Carterey devinrent Alessandra et Giulia Calderini.

Montée en puissance. Modifier

Ce fut ensuite Alessandra qui se chargea de reprendre les affaires pour le compte des deux sœurs. Grâce à ses contacts, de nombreux plans furent mis sur pieds : arnaques, usure, achat d'établissement, revente, prise de contrôle d'organisation criminelles... Tout en cherchant à s'approcher le plus possible de la légalité.

Alessandra2

Alessandra jouant à une table de Casino qu'elle souhaite acquérir.

Ce fut prioritairement les établissements où l'argent tombait régulièrement qui furent pris d’assaut par les Calderini et ses alliés. Petit à petit, grâce à diverses arnaques, menaces et chantages de nombreux établissements commencèrent à plier et à tomber aux mains d'Alessandra Calderini et de Pierre-Marie Stracci.

Ne souhaitant pas s'arrêter en si bon chemin, Alessandra Calderini commença à contacter des hommes d'affaires de tout le continent pour étendre son influence et son commerce. Ce n'est que peu de temps après la découverte de la Pandarie qu'elle fut nommée "Marraine" en référence à ses actions de parrainage/tutelle d'entreprises naissantes, également à cause de son statut haut-placé dans les organisations criminelles et dans les affaires d'argent la liant à de nombreuses firmes intercontinentales.

Alessandra4

Alessandra Calderini peu avant l'an 52 (Grisonnes).

Après une effroyable montée en puissance, Alessandra Calderini ne s'est plus souciée que de ses affaires : argent et pouvoir politique, délaissant ainsi sa sœur. Cette triste succession d'évènement continua de longs mois : pour pouvoir survivre et conserver sa place tout en gagnant plus, la Marraine fut contrainte de tuer et/ou torturer certains de ses anciens "amis", se retrouvant ainsi plus seule que jamais. Grâce à Kirseh Shoore, la femme d'affaire entendit parler des Grisonnes et de son peuple très en proie aux vices... Une terre de rêve pour elle. C'est ainsi qu'elle se dirigea vers la colonie de San Adamhan pour commencer à s'insérer petit à petit dans les affaires Grisonnantes en proposant une salle de jeux gigantesque doublée d'une fumerie d'opium : "La Salamandre."

San Adamhan. Modifier

Après l’ouverture de la célèbre Salamandre et l’arrivée d’Alessandra et de ses hommes sur place, les affaires se sont mises en route d’elles-mêmes. En tant qu’établissement très fréquenté, La Salamandre accueillait environ plus de 300 joueurs par jours. Très rapidement des alliances et des contrats ont été établies entre les différents grands actionnaires de San Adamhan et Alessandra. On notera : La Main Rouge, La Rûche Fantôme, Les Tonneliers et tout particulièrement Kruger Weingarten. Le Clan Calderini est également parvenu à mettre la main sur les docks et les dockers grâce à la corruption du Maître des lieux : Javier Suarez. L’arrivée d’une nouvelle Famille sur l’île, les Whyn, a également aboutie à une alliance. Cette dernière alliance a engendré la création d’une immense toile et d’un grand réseau de direction de l’île non-officialisé. Le gouverneur restait aux commandes, mais en réalité, les grandes Familles de San Adamhan dictaient la loi.        

Après des débuts calmes, l’arrivée de pseudos-révolutionnaires a changé la donne. Les Égalitaristes ont semé le trouble sur l’île et sont d’ailleurs à l’origine du tristement célèbre attentat à La Salamandre. Où, rappelons-le, un groupe d’hommes armés avait fait irruption au milieu des salles de jeux et avait ouvert le feu, tuant ainsi des innocents. La rencontre avec Silas W. Dumas, un politicien de l’île et la mort du gouverneur Yves Von Howldrot a permis à Alessandra de gagner encore en notoriété. L’arrivée au pouvoir de Kruger Weingarten a achevé cette montée en puissance qui a d’ailleurs engendré une attaque coordonnée contre les Égalitaristes. À cette occasion, la majeure partie de groupe a été démantelée ou tuée. Au cours de cette période, Alessandra fut à l’origine de nombreux enlèvements qui précédaient des séances de tortures destinées à démasquer les Égalitaristes et à trouver leur(s) cache(s). Le Clan mit en place une protection de ses alliés – particulièrement pour ceux du gîte – et s’affaira à mettre en place un piège autour ses ennemis qui se refermera au moment propice ! Les tentacules s’étaient étendus sur une très grande partie de l’île et sur un grand nombre de personnes… Lorsque la guerre serait terminée, le véritable « jeu » pourrait débuter, l’argent allait rentrer en masse grâce aux accords conclus avec la Société Shoore, les Whyn, les Tonneliers et les Dockers… Le plus intéressant reste à venir, pour celui qui restera en vie. C’est d’ailleurs à compter de cet instant qu’Alessandra Calderini lia des relations amicales avec des membres de la famille Royale des Grisonnes. Notons d’ailleurs qu’après cette période de trouble, le Ravenholdt entra en relation avec Alessandra Calderini. Après quelques échanges amicaux et monétaires, l’assassinat du Shérif de San Adamhan fut organisé dans le dessein de le remplacer par un personnage plus docile et malléable.

Tous ces troubles sur l’île attirèrent naturellement l’attention du gouvernement Grisonnant qui prit la décision d’envoyer des troupes armées de la Rose Bleue pour rétablir le calme. Les affaires reprirent leur cours normal, c’est ainsi qu’Alessandra pu se tourner vers l’avenir et sur l’ouverture de nouveaux établissements partout aux Grisonnes.         

Extension à Téthysbourg. Modifier

Le Clan Calderini choisi de disparaitre des affaires publiques quelques temps après les agitations de San Adamhan. Bénéficiant d'un succès certain parmi la classe fortunée des Grisonnes, Alessandra Calderini se chargea d'ouvrir un grand établissement au sein de la capitale Grisonnante : le Ritz. Un grand complexe regroupant restaurant, hôtel, casino, fumoirs... Cet étape ne se fit pas sans difficultés. Il fallut en effet composer avec les nombreux partis déjà existants à Téthys. On notera toutefois que pas un seul Thaler ne fut déboursé (sauf pour payer la construction du Ritz.) ce qui montre que les arrangements ont été dématérialisés (certaines disparitions de l'époque en auraient-elles été la conséquence ?).

Alessandra est également à l'origine de la fondation de la Commission, une association à grande échelle d'organisations criminelles répondant à certains critères définis dans un contrat précieusement gardé. Cette Commission a pour but de limiter les désaccords et les rivalités entre les Clans mafieux pour permettre à tous d'avancer dans les affaires. Bien évidemment, certains Clan ont déjà été éliminés par Alessandra Calderini parce qu'ils ne respectaient plus les règles ou se mettaient en travers de son chemin.

Aujourd'hui, le Groupe Calderini ne semblant plus souhaiter ouvrir de nouveaux Casinos, on suppose qu'Alessandra travaille sur un autre projet. En réalité, cette dernière cherche à s'emparer de la Banque de Téthysbourg afin de détenir une affaire légale à 100% et qui rapporte très gros. Néanmoins, elle ne dispose pas du capital financier nécessaire pour racheter la banque directement. Toutes les manœuvres passent pour l'instant par des actions plus ou moins discrètes auprès des politiques, des syndicats et des différents autres partis présents à Téthys.

Aless-complot

Alessandra et ses associés mettant en place un plan pour s'emparer de la Banque de Téthysbourg. De gauche à droite : Jean-Pierre Fratoni, Alessandra Calderini, Laurent Venucci (derrière), Alfonso Casarini

Description physique et psychologique. Modifier

Apparence. Modifier

Alessandra Calderini n'a pas une apparence très féminine. Elle est en effet plutôt sèche au niveau du visage : ses joues sont creusées, des cernes assez importantes se situent sous ses yeux. Le reste de son corps est également maigre : ses formes sont très amoindries voire inexistantes. Sa coupe de cheveux est très significative, elle démontre que cette femme se situe à un stade entre la masculinisation et la féminisation, sans doute le prix à payer pour s'imposer comme meneuse dans un milieu criminel principalement masculin.

Cette femme d'affaire ne reste pas moins élégante puisqu'elle se maquille et porte des tailleurs sur-mesures souvent de haute couture. On notera que son visage - très souvent dépourvu d'émotion - ressemble à celui de Giulia Calderini, mais bien moins qu'avant. Les deux jumelles ont aujourd'hui un air de famille très prononcé sans pour autant être indissociables...

Mental. Modifier

Comme pour tous les êtres vivants, cette femme d'affaire est assez unique en son genre. Très tentaculaire, elle se montre toujours prête à négocier et à soutenir les personnes avec qui elle fait affaire. La nuance est flagrante puisqu'elle est capable de se montrer douce, agréable et rieuse, mais peut également être intransigeante et sans limite, presque dépourvue de tout sentiment. Le passé de cette femme l'a profondément marquée et c'est pourquoi elle a développé une sorte de dédoublement de la personnalité. A la fois une femme d'affaire agréable et entrepreneuse, rêvant d'accumuler toujours plus d'argent et de pouvoir, et à la fois une dirigeante d'organisation criminelle, prête à ôter la vie et à torturer sans remords, capable d'ordonner le meurtre de sa propre mère. Elle reste toujours très pragmatique et réfléchie en toute circonstance. Le principal danger que représente cette femme, est qu'elle n'a aucune limite et est prête à tout pour arriver à ses fins. Le plus inquiétant est qu'elle s'en donne les moyens et qu'il semblerait que son empire criminel et financier ne cesse de croitre encore à ce jour. On peut toutefois noter qu'Alessandra Calderini est probablement une sociopathe prisonnière du monstre qui se trouve en elle.

Relations, faits et établissements connus. Modifier

"Conglomérat" de San Adamhan. Modifier

Alessandra Calderini aurait tissé des relations avec de nombreuses personnalités influentes, et particulièrement à San Adamhan : Kirseh Shoore, Lucius Higherblood, Kruger Weingarten, Javier Suàrez,, Joseph Wright, Silas W. Dumas et Lunea Lawliet.

Faits divers liés à A. Calderini. Modifier

  • "L'attaque de la Salamandre" par les Egalitaristes de San Adamhan a frappé la population locale et lié Alessandra Calderini à la vie politique de l'île.
  • Le Clan Calderini, sous la direction d'Alessandra Calderini aurait contribué à la chute des Égalitaristes grâce à la collaboration avec le gang des Tonneliers.
  • Alessandra Calderini a remporté la vente aux enchères du Grand Gala des Loëndyl. Elle a donc pu acquérir une magnifique rivière de diamants pour une somme équivalente à 30 d'or.

Les différentes enseignes appartenant à A. Calderini. Modifier

  • "La Salamandre" une immense salle de jeux coloniale installée sur un navire transformé pour l'occasion, en un établissement luxueux où il fait bon vivre ! Les bénéfices de l'établissement seraient considérables et la vente d'alcool et d'opium ont explosé suite à l'arrivée de nouveaux jeux de table proposés par les investisseurs étrangers.
  • "Le Triton" est un établissement bien particulier qui s'intéresse à trois types de divertissements différents. Il mélange en effet une salle de jeux, un bar et une fumerie d'opium, le tout dans un confort luxueux et agréable. Jeux, boissons et drogue en vente légale se complètent au sein du "Triton"... Cet établissement est ouvert à St. Bartholomew selon les conférences de presses données par le responsable de communication.
  • "Le Ritz" est l'établissement le plus grand & le plus fréquenté de tous les différents casinos qu'Alessandra Calderini possède. Il comporte un grand restaurant, un fumoir comprenant deux salles différentes où le service est assuré par le personnel, un casino dont l'un des murs est substitué par un aquarium géant et un grand hôtel avec plusieurs suites.
  • "Le Cobra" est un tout nouvel établissement créé par & pour les Îles d'Eté sous la direction d'Alessandra Calderini et grâce au financement du gouvernement local. Conçu pour accueillir un grand nombre de touristes, l'établissement est assez grand et dissimule une grande salle des coffres. Un bar & 2 salles de jeux sont proposées au Cobra, se trouvant ans la Cité d'Aketh.

Trivia. Modifier

La signature d'Alessandra Calderini :

2029670673314814180416
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .