FANDOM


1394735828747

Cœur-de-bois est un comté agricole et un centre de commerce important du nord du pays dirigé un conseil régional constitué de plusieurs représentants du peuple, de l'église et de la couronne.

HistoireModifier

Les premières traces d'occupation régulière de la région datent seulement de peu après l'Interegnum, durant une période d'expansion des peuples grisonnants. Il est souvent dit que, malgré la richesse naturelle des terres locales, la croissance de la population y fut très longue : en effet, le climat du Cœur-de-Bois est plus froid que celui des régions avoisinantes, le plateau n'a pas de rivières navigables proche de lui ou dans l'épaisse forêt voisine et le relief rend les déplacements souvent plus difficiles qu'ailleurs ce qui, par ce fait, rend l'agriculture tout autant difficile.

La plateau de Cœur-de-Bois sera néanmoins très utilisé durant le 12ème siècle avant notre ère ; celui-ci deviendra un point important du commerce grisonnant grâce à sa forêt voisine qui sera pendant longtemps très exploitée ; en raison notamment des modes de construction, de pratiques liées à l'affouage, l'essartage, au panage et au pâturage, ainsi que la fabrication du charbon de bois utile fonctionnement de nombreuses forges locales, Cœur-de-Bois deviendra et restera pendant longtemps un point commercial très important dans le marché grisonnant.

La région sera malheureusement très marquée par les conflits qui rongeront les grisonnes d'antan et contemporaines ; la région sera souvent considérée comme étant dans la sphère d'influence de la maison Amerton qui dirigera indirectement le plateau de Cœur-de-Bois via la maison McNash durant tout le 11ème et 10ème siècle avant notre ère ; Cœur-de-Bois sera ensuite rongé par une guerre de sucession durant le 9ème siècle avant notre ère qui se terminera avec l'indépendance du comté de Cœur-de-Bois ainsi que la fin de l'alliance familiale entre les McNash et les Amerton.

L'état de Cœur-de-Bois restera instable pendant encore plusieurs siècles ; une instabilité qui se terminera à la mort du dernier membre de la famille McNash et à la révolte populaire de Cœur-de-Bois qui sera un franc succès.

Le village et le plateau de Cœur-de-Bois resteront un état indépendant et instable pendant plusieurs siècles, avant d'être repris par une famille marchande au 3ème siècle avant notre ère.

La maison Dabyrie ne prendra les rênes de Cœur-de-Bois seulement 50 ans avant notre ère. Le règne Dabyrie détruira l'économie du nord-grisonnant pendant un long moment à cause de leurs politiques agricoles et économiques arriérées, comme celle du "retour au servage" qui, en résumé, permettait aux seigneurs Dabyrie de lier leurs serfs (paysans, souvent grisonnants) à des manses serviles, des terres agricoles que les paysans ne pouvaient pas quitter, mettant le travailleur grisonnant au même niveau qu'un esclave étranger ; une politique qui sera pendant longtemps dénoncée par les autres états des Grisonnes et, surtout, par l'église.

Malchanceux, le comté de Cœur-de-Bois devra aussi subir en premier les effets de la peste fléautique de l'an 27 qui conduira à la création de la sainte inquisition ; une institution qui forcera indirectement la maison Dabyrie à faire sécession des états de Browmanwood, laissant le plateau et le comté de Cœur-de-Bois sans alliés pour l'aider dans ses mauvaises périodes.

Cette malchance continuera jusqu'en l'an 46 ; peu de temps avant l'Hiver, Kenata Dabyrie insultera publiquement l'église de Cernos en profanant des dizaines de lieux saints et historiques de la région Nord-Browmanwood. Elle commandera la destruction de dizaines d'autels et des ruines helwyries dédiés à Cernos vieux de plus de 20 siècles ainsi qu'une fontaine sacrée bénie par St. Aquila datant de 13 siècles. Ces profanations seront, en réalité, une vendetta de la part de la jeune comtesse Dabyrie en réponse au meurtre publique de son frère, l'ancien seigneur Moloch Dabyrie.

Ce blasphème donnera un casus belli au Haut-Conseil et à l'église pour partir en croisade pour sauver le peuple grisonnant du plateau de Cœur-de-Bois. Marvin Moore sera choisi pour tenir en siège le plateau tout entier et ainsi encercler le comté, transformant ce conflit en une guerre éclaire que les seigneurs Dabyries ne pouvaient pas gagner.

Le village tombera en quelques heures après le premier assaut et aucun membre de la famille Dabyrie ne sera retrouvé.

La famille Dabyrie laissera derrière eux un village croulant sous le poids de la maladie, de la famine et de la pauvreté, avec des terres agricoles pauvres et plus de 60% de la population locale touchée par une peste bubonique unique au Nord-Grisonnant qui risquait, suite au siège, de se propager dans le reste des Grisonnes.

Le village sera placé en quarantaine. L'église forcera le Haut-Conseil à se mobiliser pour tenter de sauver la population du plateau de Cœur-de-Bois et tenter de trouver un remède contre cette peste qui, pendant longtemps, sera vu comme une forme de justice divine par l'ordre des bienheureux.

La peste tuera plus de 70% de la population locale, soit environ 2000 personnes, et environ 290 personnes en dehors de Cœur-de-Bois.

En l'an 48, le Saint-Patriarche Francesco Il-Maddueir forcera le Haut-Conseil à investir dans la reconstruction de Cœur-de-Bois, malgré la réticence des seigneurs grisonnants à investir dans une région souvent considérée comme étant maudite.

Encore en reconstruction, Cœur-de-Bois connait enfin un moment de prospérité grâce à l'église qui continue d'aider la population locale à se relever après tant d'années de malchance et de maltraitance.

DémographieModifier

Le comté de Cœur-de-Bois comptait, au début de du grand-été de l'an 51, environ 1 368 habitants fixes et constitue alors la première ville la moins peuplée des Grisonnes.

La répartition de la population du comté de Cœur-de-Bois en l'an 50-51 :

  • 72% grisonnants
  • 23% nains-worgendworfs
  • 2% fjördins
  • 3% autres

Culture et gastronomieModifier

...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .