FANDOM


Aldor 32
Gildass Lawliet de Browmanwood
Muir
Titre(s)
<Roi des Grisonnants et seigneur de Browmanwood>
Sexe
Masculin
Race
Grisonnant
Ethnie West-Grisonnant
Classe Aristocrate
Affiliation Les États Libres des Grisonnes
Ordre Browmanwood
Religion Culte de Cernos
Localisation
Inconnue
Statut Vivant
Parenté Fils de Browman Lawliet. Frère de Lunayar et Eranor Lawliet.
Gildass Lawliet, ou Gildass Lawliet de Browmanwood, roi des Grisonnants, duc des îles sanguines et représentant du peuple et de la liberté au sein du Haut-Conseil, monte sur le trône restauré des Grisonnes durant la deuxième année de ce siècle.

Il est considéré comme étant l'ultime seigneur ayant régné aux Grisonnes, avec le titre « roi des Grisonnants »

Premières annéesModifier

Né en dehors du pays dans les terres de l'Est, le jeune seigneur voit ses premières années se passer dans une humble scierie qui sera un refuge pour sa famille pendant longtemps, 70 ans avant l'arrivée de notre siècle. Fils de Browman Lawliet, seigneur de Browmanwood en avant La Restauration, et de Merrygold, elle-même fille d'un baron de l'Est.

Bien que peu est connu quant à la vie de notre seigneur durant son refuge dans l'Est, il est souvent raconté qu'il fut, dés son plus jeune âge, entraîné et accoutumé à sa vie futur en tant que seigneur de Browmanwood. Son père lui apprit la philosophie, la théologie, l'art de la politique nordique et surtout les habitudes à avoir et à garder en tant que souverain.

Roi des GrisonnantsModifier

Gildass deviendra seigneur de Browmanwood en l'an 2 suite à la Restauration et détient jusqu'à présent le record de durée de règne de la dynastie Lawliet (44 ans).

Dans une lettre adressé à un de ses frère, le seigneur Lunayar Lawliet, en l'an 3, il dira que sous son règne, « la patrie, pour revenir à sa gloire d'antan, devra paraître forte, prospère, et par conséquent avoir des débouchés à elle. »

Dés  son accession au trône, il songera à des débouchés économiques futures pour les Grisonnes. Il enverra même, en l'an 24, une lettre à son frère Eranor sur laquelle il a fait écrire ces simples mots : « Il faut à Browmanwood une colonie ».

C'est sous son règne que seront votées d'importantes lois sociales et économiques aux Grisonnes : l'intégration officielle de la guilde des marchands dans le pouvoir gouvernemental, le droit de vote aux femmes au sein du Haut-Conseil, la fin de l'esclavage sur les territoires de Browmanwood, etc.

Il s'efforcera aussi de rendre le pays moins vulnérable suite à la guerre contre le fléau mort-vivant : il obtient la construction de fortifications au Solstice et participera à la création d'une juridiction spécialisée gérée par l'église pour combattre l'hérésie rampante dans le Nord du pays (l'Inquisition).

C'est également sous son règne qu'aura lieu la création de la première Constitution officielle des états de Browmanwood, une constitution qui sera approuvée à l'unanimité par le Haut-Conseil.

Intérêts en PandarieModifier

...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .