FANDOM


Guerre de Zul'drak
Bloodborne by junuart-d8eja88
Chasseur à pied de Browmanwood durant la période de Zul'drak
Informations générales
Conflit Dispute territoriale ainsi qu'antécédents d'hostilité
Date L'an 28 et 29 de l'ère contemporaine
Lieux Frontières Grisonnes - Aelskar, Zul'drak
Type Guerre Sainte
Issues Victoire Grisonnante
- Purification des terres grisonnantes de la peste San'layni.
- Fin du génocide lycanthrope.
- Fin de de l'Inquisition.
Belligérants - Forces Alliées
Confédération des Grisonnes (Browmanwood)
- Brigade Royale du Bêr (Amerton)
- Brigade de la Rose d'Or (Moore)
- Worgendwerg Royalistische Bataljon (Worgendworf)

Royaume de Tel'Meras
- Ordo Radiatilis (Forthright)
Belligérants - Forces Ennemies
Royaume San'layni
- Culte des damnés (Hérésie)

La Guerre de Zul'drak s'est déroulée entre les années 28 et 29 de l'ère contemporaine suite, entre autre, aux attaques et embuscades incessantes venant de Zul'drak sur les territoires grisonnants. Ce conflit s'arrêtera durant l'hiver de l'an 29 par l'arrêt des hostilités générales ainsi qu'un appel à la paix venant des communautés grisonnantes après presque deux années entières de batailles sanglantes et de conflits religieux aussi bien en dehors du territoire qu'à l'intérieur du pays.

La période de Zul'drak est, et ce encore aujourd'hui, considérée au sein de l'Histoire Grisonnant comme une des période les plus sombres de l'ère contemporaine. Ponctuée par la chasse et le génocide des communautés maudites des Grisonnes ainsi que le début de l'Inquisition, la Guerre de Zul'drak a frappé les esprits contemporains par sa brutalité, à l'époque, inégalée, qui plongera le pays dans une spirale infernale de répression religieuse suite à l'ouverture des Grisonnes au monde extérieur.

Malgré l'image sombre que nous avons de cette période, il est important de rappeler que la guerre de Zul'drak, tournant de l'histoire grisonnante, apporta aussi de grands changements et de grandes nouveautés à la vie générale du pays. L'arrivée de l'arquebuse à rouet, par exemple, qui sera très utilisée durant la guerre, ainsi que l'évolution de la médecine avec l'utilisation de la variolisation, une prévention qui consistait à inoculer à des sujets sains du pus provenant d’un malade de la variole venant de Zul'drak. La guerre soulignera aussi les traditions culturelles des grisonnants, comme celle de la chasse sacrée, idée très représenté durant le génocide lycanthrope ainsi qu'à la chasse des créatures corrompues et maudites.

Prémices Modifier

À la fin de l'année 26, des rumeurs d'attaques de créatures vampiriques à la peau blafarde se propagent dans les états du nord-ouest des Grisonnes. Ces rumeurs alarmantes prennent un certain pic dans le début de l'an 27 ou plusieurs familles paysannes du plateau de Cœur-de-bois seront portées disparues ou retrouvées mortes chez elles aux côtés de leurs animaux.

Alors que l'insécurité règne aux Grisonnes, une épidémie de variole originaire de la frontière entre Aelskar et les Grisonnes se propagera rapidement dans tout l'ouest du pays, touchant majoritairement le plateau Cœur-de-bois et le comté de Ruissargent. Bien que les véritables origines de l'épidémie sont encore un sujet controversé aujourd'hui, les chercheurs contemporains nous font comprendre qu'il est plus que possible que le virus ait été apporté durant les attaques san'layni sur les villages des plateaux du nord, expliquant pourquoi l'épidémie n'a pas eu la chance de se propager sur l'entièreté du pays.

La variole n'était d'ailleurs pas la seule maladie apportée par l'ouverture de Zul'drak ; le pays connaîtra une première épidémie de peste en l'an 29 à la suite du retour des troupes grisonnantes au pays.

Dans un pays dominé par la crainte des démons et la peur de nouvelles épidémies, de nombreuses milices se formeront de façon indépendante pour agir et défendre leurs terres de ces nouvelles menaces. Le nouveau gouvernement uni, encore jeune à l'époque, mettra plusieurs mois avant de réfléchir à un plan d'action permettant d'unir les Grisonnes et d'appeler à la mobilisation générale contre la menace vampirique.

C'est à la fin de l'an 27 qu'un appel à la guerre sainte sera fait par le Haut-Conseil ainsi que le Clergé. Vanisha Staghorn, sainte-matriarche de l’Église à l'époque, demandera au même moment, au Haut-Conseil, la permission de mobiliser ses propres troupes à partir des différentes milices religieuses au sein du pays et ce pour pouvoir combattre, selon ses propres mots, l'ennemi intérieur qui ronge notre royaume. Sa demande sera refusée par la majorité de l'aristocratie grisonnante, ainsi que par la couronne, qui aviseront le Clergé de devoir de garder sa place au sein de la vie spirituelle du pays et non pas de déborder sur la vie temporelle en s'occupant des affaires du peuple et de l'aristocratie en chassant des rumeurs et des fantômes.

Nous sommes donc quelques jours après Kirstmes, à la veille de la mobilisation générale, avec des Grisonnes unies sous une et même bannière contre un même ennemi, mais avec une Église insatisfaite, craignant des ennemis que le gouvernement croit invisibles, et ce, comme vous allez le voir, à tort.

La Mobilisation et l'Inquisition - Zul'drak devient une guerre populaire Modifier

C'est durant l'appel à la mobilisation générale que le petit peuple réagira en grand nombre, notamment à comté de Ruissargent, où l'inquisitrice Ayisha Amerton appellera la populace à l'insurrection face aux créatures impies. Cet appel aux armes se répandra aux Grisonnes comme une traînée de poudre et deviendra même totalement incontrôlable, allant dans tous les pays grisonnants ainsi qu'au Fiordowy. Le douzième mois de l'an 27 sera marqué par un recrutement massif avec ±10000 recrues supplémentaires au sein des armées officielles du pays, ainsi que plus de 6000 pèlerins rejoignant les milices populaires et volontaires des comtés grisonnants.

Cette mobilisation massive pourrait être expliquée par de nombreuses raisons, comme la rudesse de l'hiver ou les mauvaises récoltes ; mais malgré ça, la raison la plus souvent évoquée est celle de la culture entourant la chasse sacrée ainsi que son patron, St. Wiard. La légende du saint-homme se laissera raconter tout le long de la guerre et en particulier à ses débuts, au début de l'an 28, en plein hiver, où les armées grisonnantes se préparent à percer au sein d'un nouveau front, celui de Zul'drak.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .